Une constellation familiale n'est pas une psychothérapie

Extrait du livre « Chamanisme et Constellations familiales » de Dan Van Kampenhout. Ed. :Véga.

Les passages en italique et la mise en valeur de certains passages ne sont pas de

D. Vankampenhout.

 

 

Une constellation familiale est un moyen de gérer les effets négatifs et les événements perturbateurs dans l'histoire d'une famille.

 

Ce n'est pas une forme de psychothérapie. Dans la psychothérapie classique, il est possible de remonter aux racines de problèmes tels qu'une mauvaise image de soi, et de restructurer des vécus difficiles de l'enfance ou autres événements traumatisants.

Ceci devient possible, car la psychologie prend en charge les messages conscients et inconscients qu'a reçu la personne au cours de sa croissance.

 

Par exemple, si votre mère vous a maints fois répété que vous êtes stupide, vous avez reçu le message que vous avez peu de valeur, voire aucune.

Si ce sentiment a été renforcé par d'autres expériences négatives, une mauvaise image de soi s'en suivra en conséquence. Dans ce cas, la psychothérapie peut vous aider.

 

Les constellations familiales par contre ne se soucient pas d'un tel processus.

 

Le travail systémique s'intéresse aux histoires et événements familiaux difficilement détectables par

la personnalité elle même et aux secrets partiellement occultés qui continues d'une manière ou d'une autre à influencés la qualité de vie et les choix des âmes (des personnes).

Imaginez une femme qui a perdu deux ou trois enfance après la naissance de son premier. Des années plus tard, sa petite-fille est incapable de tomber enceinte. Un psychothérapeute ne ferait pas la relation entre ces deux faits, alors que dans un séminaire de constellations familiales, l'animateur envisagerait immédiatement l’existence de nœuds (intrication, identification) entre la grand-mère et sa petite-fille.

 

L'ensemble des connaissances graduellement acquises par l'étude de milliers de constellations familiales nous apprend que des événements tels que la mort prématurée des enfants de la grand-mère pourraient constituer d'importants facteurs à l'origine de la stérilité de la petite-fille.

Inconsciemment, au niveau de l'âme, le petite fille a pu prendre sur elle (une partie du destin) le destin de sa grand-mère.

 

Bert Hellinger et d'autres personnes utilisant les constellations familiales ne sont pas les seuls à avoir fait cette découverte. Plusieurs écoles thérapeutiques et psychanalytiques ont découvert des dynamiques similaires au cours de leurs recherches.

On sait maintenant que des événements importants qui se sont produits dans une certaine famille peuvent avoir des effets négatifs sur les(des) membres de cette même famille nés deux ou trois générations plus tard, voire d'avantage.

 

Autre différence dans la pratique :

 

Dans le chamanisme comme dans les constellations, on utilise pas le langage pour expliquer mais pour guérir.

 

Une psychothérapie classique se développe selon un tracé temporel, sur plusieurs mois, par étape... rendez-vous après rendez-vous et quand la personne va suffisamment bien, elle peut arrêter la thérapie.

 

Une constellation construit une structure dans l'espace, elle se déroule dans une zone hors du temps, même si on peut mesurer sa durée en minutes ou en heures, la partie thérapeutique est instantanée, parfois il lui faut un certain temps pour être agissante.

*

 

 

Souvent, dans ma pratique, j'utilise ensemble ou séparément ces deux aspects du travail, ce qui permet aux personnes ayant demandé une constellation et qui souhaiteraient un suivi, de revenir avec profit comme représentante afin de poursuivre ce travail (ou d'en commencer un autre) et de pouvoir poser leurs questions au cours des moments d'échange que nous avons à différents moments au cours d'un atelier. Jean Sylvain.